Alpine Club of Canada

WinterGazette2016

Issue link: http://acc.uberflip.com/i/744540

Contents of this Issue

Navigation

Page 21 of 31

Nommez un bénévole C haque année, les membres du Comité des prix du Club Alpin du Canada consacrent de leur temps libre à passer au crible de nombreuses nominations pour déterminer les lauréats des Prix de bénévolat du Club. Les candidatures sont maintenant ouvertes pour les bénévoles exceptionnels du Club Alpin du Canada. Les prix suivants reconnaissent et célèbrent les bénévoles du CAC pour leurs contributions au Club et à ses membres : ● Prix A.O. Wheeler Legacy ● Membre honoraire ● Prix du président ● Prix Silver Rope du leadership ● Prix pour le service remarquable ● Prix de service Don Forest ● Prix leader Eric Brooks Pour plus de détails sur les formulaires de candidature et la façon de nommer un bénévole, visitez www.alpineclubofcanada.ca/awards ou appelez le Bureau national du CAC au (403) 678‑3200 ext. 108 pour recevoir l'information par la poste. La date de tombée des candidatures est le 31 décembre. Programme de bourses du CAC G râce à la générosité de nombreux donateurs, le Club Alpin du Canada a établi des fonds pour soutenir des projets et des initiatives liés à l'alpinisme. La date limite pour la soumission des demandes de bourse est le 31 janvier. Les lauréats seront annoncés à la mi‑mars. La Bourse Environnement fournit un soutien qui contribue à la protection et la préservation de la flore et la faune alpines dans leur habitat naturel. L'objectif de la subvention est la conservation des régions sauvages. La Bourse Jen Higgins promeut les activités créatives et énergiques poursuivies par les jeunes femmes en contexte alpin. Ces pro‑ jets devraient faire preuve d'initiative, de créativité, d'énergie et d'ingéniosité; mettre l'accent sur le voyage automoteur en milieu sauvage, et fournir de la valeur et de l'intérêt à la communauté. La Bourse Jim Colpitts favorise la participation des jeunes grimpeurs de 17 à 24 ans à des cours et des programmes associés à la montagne, comme le secourisme en milieu sauvage, la sécurité en cas d'avalanche, le sauvetage en crevasses et rochers, et des formations en leadership de montagne. Visiter : www.alpineclubofcanada.ca/grants ou appelez le Bureau national du CAC au (403) 678‑3200 ext. 108 pour s'informer et accéder aux demandes de candidature. 22 The Alpine Club of Canada Gazette Winter 2016 camps dirigés par les bénévoles de leur section bénéficie de la planification et de l'exécution des cours de leadership du CAC. Et tout le monde, chefs d'ex‑ pédition et participants, profite des dons essentiels que fournissent des membres généreux du Club pour organiser et faire fonctionner des cours en leadership de haute qualité. La possibilité de participer à des formations professionnellement ensei‑ gnées est un avantage exceptionnel pour les membres du CAC, mais les seuls frais ne sont pas suffisants pour répondre aux demandes de notre club en expansion. Pour aider à encourager et faciliter ces cours, le CAC a créé en 1997 le Fonds en développement de leadership (Leadership Development Fund). Ce reconnaissante envers le cours de leader‑ ship North Face ainsi qu'envers le CAC et aux guides professionnels de l'AGMC et les chefs amateurs expérimentés qui ont donné le cours. « C'était une semaine de croissance et d'apprentissage magnifique, » dit‑ elle. « Les autres participants étaient de formidables compagnons d'escalade, et les guides étaient incroyables. Ils nous permettaient de repousser nos limites physiques et émotionnelles et d'ap‑ prendre, et savaient précisément quand nous retenir pour maintenir la sécurité du groupe. » Bien que les membres du CAC n'aient pas tous envie de suivre des cours pour devenir des chefs d'expédition, chaque membre qui participe aux voyages et aux par lynn Martel I l y a toujours quelque chose à apprendre des autres aux voyages du Club alpin du Canada. Voilà ce qui a inspiré Ambre McMinn, membre de la section Vancouver, de s'inscrire au cours de leadership North Face (été). Le cours avait lieu au sein du groupe Sorcerer dans le nord de Selkirk en Colombie‑Britannique pendant le Camp général d'alpinisme du CAC (GMC), en août. McMinn dit qu'elle voulait par‑ ticulièrement renforcer sa confiance dans ses compétences générales techniques pour se débrouiller en terrain alpin en dirigeant groupes aux expéditions du Club. « Je voulais vraiment développer mes compétences techniques en voyageant sur les pentes de neige et de glaciers escarpées, et acquérir des compétences humaines avancées, » dit‑elle. « Je voulais particulièrement améliorer mes capacités à me mesurer aux différents niveaux de tolérance au risque et à la résolution de conflits dans les groupes qui voyagent en arrière‑pays. » Or si faire progresser ses compétences et ses connaissances est décisif pour participer à un cours de leadership du CAC, partager ses connaissances est tout aussi important. C'est pour quoi McMinn dirige aussi des voyages du Club où le niveau d'expérience des participants varie. Elle aide aussi à organiser et participe comme de formatrice au programme de mentorat alpin de la section Vancouver. Elle se sent particulièrement Les chefs d'expédition qualifiés ont besoin de vous!

Articles in this issue

view archives of Alpine Club of Canada - WinterGazette2016