Alpine Club of Canada

Gazette, Spring 2018

Issue link: http://acc.uberflip.com/i/948057

Contents of this Issue

Navigation

Page 9 of 31

par mary sanseverino D epuis 20 ans, le projet Mountain Legacy (MLP), établi à l'école des études environnementales (School of Environmental Studies) de l'Université de Victoria, emploie la photographie séquentielle pour évaluer les changements de niveau du paysage des montagnes de l'Ouest canadien. S'aidant d'images historiques étonnamment fidèles, les équipes du MLP cherchent à repérer les lieux où elles ont été prises et les reprennent en photo le plus exacte‑ ment possible. Les chercheurs alignent et analysent ensuite les images historiques et modernes, qu'ils rendent accessibles aux chercheurs, aux étudiants, aux agences gouvernementales, aux écoles et au public en général — soit à quiconque s'intéresse aux hauteurs des montagnes canadiennes. La plus grande collection au monde Le Canada est certainement privilégié de détenir la plus vaste collection au monde d'images historiques de montagne prises systématiquement. La plupart des chaînes en Colombie‑Britannique, en Alberta et au Yukon disposent d'une couverture exhaustive. Les toutes premières photographies remontent à 1861 et proviennent de l'étude de la Commission de la frontière internatio‑ nale le long du 49e parallèle. La majorité des quelque 120,000 images connues à ce jour proviennent de démarches en cartographie topographique. Outre celles qui font partie de collections privées, la plupart sont conservées à Bibliothèque et Archives Canada à Gatineau (Québec), aux B.C. Archives à Victoria, au musée Whyte des Rocheuses canadiennes à Banff et au musée Glenbow à Calgary. Une technique d'origine canadienne Comment le Canada est‑il parvenu à constituer ce joyau? Transportons‑nous à la fin des années 1800. Le tout nouveau pays du Canada doit affronter plusieurs défis, et cartographier l'étendue des paysages de montagne de sa côte ouest n'est pas le moindre d'entre eux. C'est ici qu'Édouard Deville, alors arpenteur‑ géomètre général du Canada, présente à La photographie séquentielle révèle le changement des montagnes En encadré, une image surplombant le front glaciaire du glacier Kaskawulsh prise en 1900 par James McArthur pour la Commission de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis. En arrière-plan, la photo reprise en 2012 du glacier Kaskawulsh dans le parc national et réserve de parc national Kluane au Yukon, pour le projet Mountain Legacy. | Inset image overlooking the toe of the Kaskawulsh Glacier was taken in 1900 by James McArthur as part of the International Boundary Commission survey of the Canadian / US border. In the background, the Mountain Legacy Project repeat photo of Kaskawulsh Glacier in Kluane National Park and Reserve, Yukon was taken in 2012. 10 The Alpine Club of Canada Gazette spring 2018

Articles in this issue

view archives of Alpine Club of Canada - Gazette, Spring 2018